Samsung a amélioré sa technologie d’affichage QNED (quantum dot nanorod LED) à un niveau proche de la production. La société devrait commencer à investir dans des équipements de production d’ici 2021 et à poursuivre sa commercialisation peu de temps après.

VoirAussi

Samsung

Selon le rapport de TheElec  le géant de la technologie sud-coréen a récemment déposé plus de 94 brevets. Celles-ci présentaient des améliorations technologiques majeures dans les brevets déposés au second semestre 2020 par rapport à ceux qui avaient été déposés au premier semestre de cette année.

En outre, le fond de panier utilisé sur le Samsung QNED a une structure 7T2C TFT (transistor à couche mince) et un transistor oscillateur pour aligner la nanorod LED et réparer le transistor ont également été trouvés placés côte à côte.

Notamment, la conception du circuit de la technologie QNED était similaire à la structure Samsung TFT utilisée sur les panneaux OLED mobiles de l’entreprise.

Une analyse de UBI Research a également révélé que l’ajout d’un transistor d’oscillateur était une découverte intéressante dans les brevets récents, car ceux-ci n’avaient pas été utilisés dans les panneaux d’affichage auparavant. Pour le moment, le taux de rendement de la nouvelle technologie QNED est la principale préoccupation de Samsung.

Par pixel, environ 10 à 20 nanorod LED doivent être correctement alignées, sinon cela entraînerait un court-circuit du pixel. Par conséquent, un transistor de réparation est également inclus.

Samsung Display n’a passé que 4 ans à développer sa technologie QNED, mais il semble que l’entreprise soit déjà confiante dans sa viabilité pour la production et investirait bientôt dans des équipements de production pour ses usines d’ici 2021.

Voir aussi Articles

Prochain article

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *